Travailler au Canada

Introduction

Travailler au Canada : un guide pour les nouveaux arrivants?

Trouver un emploi dans un nouveau pays peut être une expérience à la fois excitante, complexe et déroutante. Afin de vous faciliter cette tâche, nous avons regroupé des informations de base et des liens utiles pour vous préparer avant le départ de votre pays et lors de votre arrivée en Alberta. Cette information vise donc à vous donner accès aux ressources nécessaires pour vous aider à intégrer à la vie et au marché du travail en Alberta.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles. Lors de votre arrivée n’hésitez pas de vous rendre à Accès Emploi pour bénéficier de nos services gratuits pour la recherche d’emploi. Notez bien que les bureaux d’Accès Emploi sont situés à Edmonton, capitale de l’Alberta. Nous avons également un bureau dans la région Nord-Est de la province qui dessert les localités de Lac la Biche, St-Paul, Bonnyville, Plamondon et Cold Lake.

Les nouveaux arrivants francophones, les détenteurs d’un permis de travail et les demandeurs éventuels du statut d’immigrant en Alberta profiteront particulièrement de ces informations. Nous vous recommandons de vous préparer, informer et entreprendre certaines démarches avant votre arrivée en Alberta pour mieux réussir votre processus d’intégration au Canada.

Government of Alberta
Bonjour Alberta
Alberta’s official immigration website (anglais)

Gouvernement du Canada, immigrer au Canada
Nouveaux arrivants au Canada

Pour toute information relative à votre établissement et à votre intégration, nous vous conseillons de consulter le Portail d’Accueil et Services d’Établissement (PASE) . Ses services incluent : la recherche de logement, l’orientation, l’interprétation, l’accompagnement, les démarches administratives, les références diverses et plusieurs autres…

FRAP-PASE

Déterminer son admissibilité

La politique en immigration au Canada est structurée selon trois catégories principales d’accès au pays :
1. Immigration économique
Cette catégorie représente la plus grande portion d’immigrants arrivant au Canada chaque année.Il s’agit d’une catégorie d’immigrants sélectionnés en fonction de leurs compétences et de leur capacité de contribuer à l’économie du Canada. La catégorie de l’immigration économique regroupe les travailleurs qualifiés, les candidats des provinces et des territoires, les gens d’affaires, les travailleurs qualifiés du Québec et les membres de la catégorie de l’expérience canadienne (catégories d’immigration qui permet aux travailleurs étrangers et aux étudiants étrangers récemment diplômés, qui travaillent au Canada, de présenter une demande de résidence permanente).Gouvernement du Canada
Immigrer au Canada
Fonctionnement d’Entrée express

2. Réunification des familles

Cette catégorie d’immigration comprend les conjoints, les enfants et autres personnes à charge qui qualifient pour rejoindre des membres de la famille vivant déjà au Canada. Il s’agit du deuxième groupe en importance admis au Canada sur une base annuelle. Un citoyen canadien ou un résident permanent du Canada peut parrainer un époux, un conjoint de fait, un enfant à charge (y inclus un enfant adopté) ou autre membre de la famille éligible afin qu’il devienne résident permanent.

Les individus qui qualifient pour ce programme doivent soutenir ces membres de la famille tout au long du parrainage et doivent déployer tous les efforts possibles pour subvenir à leurs besoins essentiels.

Gouvernement du Canada
Parrainer un membre de la famille

3. Réfugiés et demandes d’asile

Cette catégorie comprend les réfugiés au sens de la convention. Il s’agit du plus petit nombre d’immigrants admis au pays chaque année. Un réfugié au sens de la convention est une personne qui se trouve hors de son pays d’origine ou de résidence habituelle et qui ne peut y retourner, parce qu’elle craint, avec raison, d’être persécutée pour des motifs liés à sa race, sa religion, sa nationalité, son appartenance à un groupe social particulier ou ses opinions politiques.

Catégorie de personnes de pays d’accueil

Cette catégorie comprend les personnes qui se trouvent hors de leur pays d’origine ou de résidence habituelle et qui sont gravement touchées par une guerre civile, un conflit armé ou une violation massive des droits de la personne.

Le Canada fournit une protection à des milliers de personnes chaque année. Ces individus doivent subir des examens approfondis portant sur la santé, et la vérification du dossier sécuritaire et criminel.

Gouvernement du Canada
Fonctionnement du système canadien de protection des réfugiés

4. Les Travailleurs temporaires

Ce programme permet aux employeurs de recruter des travailleurs temporaires pour combler des pénuries de main d’œuvre et de compétences à court terme quand il n’y a pas de Canadiens pouvant occuper les postes. Une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) doit être effectuée pour recruter dans le cadre de ce programme.

Les travailleurs qui sont recrutés dans le cadre de ce programme sont désignés comme des travailleurs étrangers temporaires. Ils peuvent obtenir un permis de travail seulement après que l’étude d’impact sur le marché du travail a été effectuée pour vérifier qu’aucun Canadien n’est en mesure d’occuper l’emploi.

Gouvernement du Canada
Travailleurs temporaires

Nouveau : En date du 1er juin 2016, les travailleurs qualifiés francophones ou bilingues qui ont l’intention de travailler dans une communauté à l’extérieur du Québec peuvent être dispensés d’une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT).

Gouvernement du Canada
Embauchez des travailleurs francophones ou bilingues à l’extérieur du Québec

À propos

L’Alberta est l’une des dix provinces du Canada. La capitale est Edmonton. Les autres grandes villes sont Calgary, Red Deer, Lethbridge, Fort McMurray, Grande Prairie et Medicine Hat. Près de 81% de la population habite en milieu urbain et 19% habite dans les zones rurales. L’Alberta compte présentement environ 3,47 millions d’habitants. Près de 1,08 million de personnes vivent dans la région d’Edmonton et environ 1,14 million demeurent dans la région de Calgary.

Le Canada est officiellement un pays bilingue mais la langue officielle de l’Alberta est l’anglais. La population est majoritairement anglophone. Les services gouvernementaux provinciaux de l’Alberta sont offerts principalement en anglais. Selon le recensement de 2011, 2,3% de la population de l’Alberta (environ 81 085 habitants) parle le français comme langue première et 239 000 personnes peuvent parler français.

Government of Alberta
À propos de l’Alberta

Le gouvernement de l’Alberta a établi le Secrétariat francophone en 1999. Son principal mandat est de servir de liaison entre le gouvernement albertain et la communauté francophone de l’Alberta.

Government of Alberta
Secrétariat francophone

L’emploi et l’économie en Alberta

L’économie de l’Alberta est dominée par son industrie de l’énergie, un des principaux employeurs de la province. L’Alberta possède la troisième réserve mondiale de pétrole brut après le Venezuela et l’Arabie saoudite. Depuis 2014, le prix du baril de pétrole a diminué significativement. Si on observe l’économie dans son ensemble, le nombre d’emplois en Alberta a légèrement diminué. Cependant, le taux de croissance économique en Alberta n’est pas strictement limité à l’industrie de l’énergie puisque la province possède d’autres industries diversifiées.

En plus de l’industrie du pétrole et du gaz, l’industrie forestière est très considérable. L’Alberta possède également une industrie agricole importante qui a longtemps constitué la base de la culture et de l’économie de la province et qui les influence toujours. L’importance du secteur secondaire a doublé au cours des dix dernières années. De plus, l’innovation encourage l’apparition de nouvelles industries, ce qui fait de l’Alberta un concurrent important sur le marché global.

L’économie du Canada se développe rapidement et l’Alberta demeure un excellent choix pour trouver du travail. Des sondages internationaux classent Edmonton et Calgary parmi les meilleures villes dans le monde où travailler. Au cours des années récentes, le nombre de résidents permanents ainsi que de travailleurs étrangers dans la province a augmenté. En plus de la grande disponibilité d’emplois, les gens veulent travailler en Alberta pour profiter de son standard de vie élevé.

Le Conference Board du Canada

Government of Alberta
Alberta’s Economic Development Website

Les communautés Francophones en Alberta

Des gens du monde entier ont choisi de vivre en Alberta. Le riche patrimoine humain s’est construit pas des migrations venant d’autres parties du Canada et d’autres pays. Encore aujourd’hui, l’Alberta est ouverte à de nouvelles opportunités, à de nouvelles personnes et à de nouvelles idées. Que vous soyez un Franco-Albertain ou un nouvel arrivant d’expression française, vous trouverez que la culture et la langue françaises sont des éléments importants pour s’épanouir dans toutes les sphères de la vie. Dans une province comme l’Alberta où la langue prédominante est l’anglais, la communauté franco-albertaine constitue une ressource inestimable pour rehausser la qualité de vie de chacun et faciliter l’intégration et le développement d’un sentiment d’appartenance.

Il y a des francophones dans toutes les régions de l’Alberta mais la plus grande concentration de Franco-Albertains se retrouve dans les deux grandes régions métropolitaines d’Edmonton et de Calgary. Plusieurs communautés ont également un nombre appréciable de francophones et l’on peut y trouver des écoles, des centres culturels, des bureaux régionaux de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) ainsi que d’autres centres et institutions qui fournissent des services et programmes en français.

La francophonie albertaine compte plus de 100 organismes sans but lucratif engagés dans une variété de domaines tels que les arts et la culture, l’éducation, la santé, la petite enfance, les nouveaux arrivants, le développement économique et la préservation du patrimoine. (Texte tiré de la publication La Francophonie albertaine : une communauté solide et vibrante, Gouvernement de l’Alberta, juillet 2009)

Pour mieux connaître la communauté francophone de l’Alberta, vous pouvez consulter les liens suivants:

Bonjour Alberta
Profil de la communauté francophone

Association canadienne-française de l’Alberta
ACFA

La langue du travail

Le Canada est officiellement un pays bilingue mais la langue officielle de l’Alberta est l’anglais. La population est majoritairement anglophone. Les services gouvernementaux provinciaux de l’Alberta sont offerts majoritairement en anglais. 2,3% de la population de l’Alberta (environ 81 085 habitants) parle le français comme langue première et 265 000 savent parler le français sur une population totale de 3,47 millions d’habitants.

Dans la plupart des professions, une personne doit pouvoir s’exprimer très bien en anglais (oralement et par écrit) afin d’obtenir un poste. Si vous travaillez dans une profession ou un métier spécialisé, vous devez maîtriser l’anglais ainsi que le vocabulaire particulier à ce métier ou à cette profession. Pour les professions réglementées, il est probable que vous deviez passer un test linguistique en anglais avant de pouvoir occuper un poste.

Le bilinguisme (anglais et français) peut être un atout dans certaines professions et certains postes. La connaissance d’autres langues peut également représenter un avantage selon le milieu de travail, dans les soins de santé ou les services aux immigrants par exemple.

Government of Alberta, Employment and Immigration
How well must I be able to communicate in English? (anglais)

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
Améliorer son français ou son anglais